le STRESS, KEZAKO ? Domptez-le!

Tags: RPS, Risques Psychosociaux, Stress, question, précisions, explication, actions, solutions, méthodes, Desqué

Extrait de  Les RPS liés aux dysfonctionnements relationnels

Conférence Novembre 2013 - Salon ELOISE - La Réunion

 

DIAPO 9   

Le STRESS,  KESAKO ???

(initialement théorie de Hans Selye 1956)

Le stress résulte d’un ressenti physique et psychologique, personnel et propre à chacun, faisant suite à une situation interprétée instinctivement comme inadéquate, difficile, voire dangereuse.


Nos hormones s’emballent et nous permettent de réagir pour notre survie ou protection. La conséquence est que les réactions ne sont le plus souvent pas adaptées aux réponses à faire dans le cadre professionnel et génèrent des émotions vives.

Ce qu’il est important de retenir, c’est que le stress se déclenche par le biais  d’interprétations psychologiques dont l’origine est une situation ou une accumulation d’évènements diverses et variés, voire de challenges, qui peuvent :

- être pensés en positif comme la naissance d’un enfant, une promotion, une réussite, une nouvelle responsabilité, qui vont générer de la joie, du bonheur, une excitation, une motivation… mais aussi la peur d’échouer !

- ou être pensés en négatif comme la perte de ses clefs, un embouteillage, la peur face à un entretien d’embauche, etc. qui produisent de la crainte, de la peur, des angoisses… voire un sentiment d’échec ou de nullité !

 

DOMPTER LE STRESS

Or, aujourd'hui, il existe tout un panel d'attitudes de Bon sens et de méthodes qui permettent, chacune, d'apprendre à "répondre" avec plus de justesse aux situations stressantes, et non plus "réagir" instinctivement sans mesurer l'impact sur soi et l'entourage. Cf. "Le Kit minute du Manager. Les 50 clés du management relationnel" page 101.

  • Dormir et Siester : pour récupérer, pour rêver et créer et trouver des solutions, pour mémoriser, et tout simplement parce que c'est vital ! Une sieste de 10 à 30 min suffit. C'est juste déconnecter et se laisser aller au moment où votre corps et votre cerveau l'exigent. Et il est possible de la faire même au travail. Il vaut mieux se poser quelques minutes pour retrouver un peu d'énergie plutôt que d'accumuler les erreurs, l'énervement, l'irritabilité et de "pourrir l'ambiance" de toute une équipe. Et arrêter de culpabiliser, c'est épuisant !

  • Manger sainement en se faisant plaisir, en fonction de ce que votre corps, votre cerveau, et votre coeur ont besoin : Stop aux régimes non suivis par un médecin ! Ou un psychologue pour ceux qui ont des troubles de l'alimentation ou des addictions.

  • Faire du sport, bouger, s'étirer : pour oxygéner votre cerveau et votre corps, pour éliminer les toxines, pour réduire les tensions voire les maux grâce aux hormones du bien être que vous produirez... Tous les sports apportent des bienfaits, maintenant certains permettent une meilleure maîtrise de soi et de ses émotions (Arts martiaux en général, Aïkido, Taï Chi, Qi Gong, Yoga, tous les sports aquatiques car l'eau détend naturellement, la marche, etc.).
  • Respirer : ressentez votre respiration dans toutes vos activités, quelques minutes par jour suffisent à générer un état de méditation pour faire le calme en vous et au final gagner en énergie et en clarté, en plasticité cérébrale... Voir la Méditation de la pleine conscience ou Mindfulness Based Stress Reduction de Jon Kabat-Zinn; ou la sophrologie ou la relaxation...
  • Se faire tripoter, masser, papouiller par des personnes de confiance, proches ou professionnels : les contacts physiques, le simple Hug ou étreinte ou embrassade, des gestes tendres... apportent des stimuli sensoriels qui envoient des messages psychologiques d'amitié, d'amour, de confiance qui rassurent, mais aussi par la stimulation de certains neurones initient la production d'hormones du bien être. On peut aussi s'auto-masser, effectuer un palming sur les yeux et le visage, activer les points d'énergie grâce au Dien chan.
  • Avoir des relations sexuelles de qualité. Certains pensent que sur ce point il faut de la quantité. Honnêtement chacun fait comme il veut, et chacun a ses propres besoins. Si vous le souhaitez, nous pourrons en parler plus tard... ^_^

  • Visualiser, imaginer les situations qui vous sont stressantes. Faire cette série d'exercices :

    • Tout d'abord vous mettre dans une position agréable (allongée si possible), fermer les yeux, vous relaxer grâce à la respiration, vous détendre corporellement.
    • Puis commencer par une image mentale d'un objet simple que vous avez vu juste avant de faire l'exercice. Si vous le voyez (les yeux toujours fermés), pouvez-vous en voir les détails, le décrire.
    • Alors vous pourrez passer à l'évocation d'un souvenir. Ressentez-vous les émotions liées à ce souvenir, entendez-vous les sons, sentez-vous les odeurs, etc (faites appel à vos sens).
    • Revenez au présent maintenant, ressentez votre corps sur le support, voyez-vous le support dans l'ensemble de la pièce, voyez-vous les objets et meubles de la pièce.
    • Enfin, restez détendu et préparez-vous à imaginer la situation qui vous stresse. Construisez cette situation telle que vous souhaitez la vivre dans le meilleur des cas possibles. Commencez par visualiser et ressentir les moments qui précèdent cette situation. Vous êtes prêt à intervenir calme et détendu. Vous avez avec vous tout ce dont vous avez besoin : les documents, outils, ordinateur, etc. Respirez. Puis continuer en évoquant l'arrivée au travail ou devant un public. Respirez. Souriez. Regardez autour de vous. L'ambiance est excellente, accueillante, les personnes présentes vous sourient, votre travail ou votre intervention est important, vous apportez à tous. Vous êtes à votre place! Etc... continuez sur cette bonne lancée en étant le plus positif possible et en préparant chaque détail. Vous verrez ça fonctionne assez bien. Et le jour J vous serez plus posé, calme, donc vous aurez une attitude reconnue comme étant  professionnelle. Pour les exercices en entier, il faut venir me voir... ;)

  •  Apprenez à vous exprimer en positif, avec un vocabulaire affirmatif, une syntaxe simple et concise, des précisions dans vos arguments, une structure organisée selon la stratégie de communication et l'objectif visé. Apprenez à interagir et à répondre grâce aux "Amortisseurs de la relation" en étant positif, diplomate et constructif. Voir les précisions dans la Communication Positive©
  •  3 plaisirs par jours minimum, et bien sûr Rire
  • A vous d'inventer vos Actions contre le stress  

 

 

Le 01.10.2014 - Par Sylvie Desqué 
Partager
Commentaires
Pas encore de commentaire. Soyez le premier à donner votre avis.
Laisser un commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire

*




*
Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici. *