La perte des repères dans le travail

Extrait de  Les RPS liés aux dysfonctionnements relationnels

Conférence Novembre 2013 - Salon ELOISE - La Réunion

 

 

DIAPO 4          

- Perte de repères 

Le travail a considérablement évolué.

Nous sommes passés d’une série de tâches répétitives aux métiers clairement repérés, dans des organisations à la hiérarchie facile à identifier,

à

des missions en évolution constante aux multiples compétences à adapter et sur lesquelles il faut se former, et de surcroît l’utilisation de technologies de plus en plus pointues, et enfin une distribution des rôles parfois très complexe, dans une organisation où les intitulés de fonction ne correspondent plus aux métiers réels d'aujourd'hui.

 

Aujourd’hui, pour qu’une entreprise soit concurrentielle, elle doit innover et le travail doit être réalisé non pas « du mieux possible » toujours insuffisant,  mais selon des normes et des procédures qui souscrivent à la satisfaction du client final, et aussi de tous les acteurs concernés,  dans un laps de temps de plus en plus réduit, avec des consignes pas toujours formalisées et rédigées.

C’est une course au bénéfice et à l’innovation qui profite au Divin Marché  (Dany-Robert Dufour, 2007) mais ruine  la santé des salariés.

Du coup l’organisation, privée ou publique, se voit sans cesse aborder le changement à travers l’amélioration des services ou des produits 

avec, en parallèle, des Risques de Plus en plus grands pour la Santé des personnes.

 

Lire la suite...

Coût alarmant de la souffrance au travail

Extrait de  Les RPS liés aux dysfonctionnements relationnels

Conférence Novembre 2013 - Salon ELOISE - La Réunion

 

DIAPO 3 


 –        Constat alarmant :

L’appellation  « Risques Psychosociaux » part d’un constat alarmant et d’une prise de conscience initiale :

comme vous le savez, depuis l’ère industrielle jusqu’à aujourd’hui,

les arrêts de travail ou les causes de l’absentéisme* ne cessent d’augmenter et provoquent des pertes financières (coût)** considérables pour les organismes publics et les entreprises ;

et ce, malgré les améliorations faites en un siècle en termes d’organisation du travail, de conditions de travail, d’environnement de travail et d’automatisation des tâches les plus ingrates (répétitives notamment, salissantes, etc.).

 

* En effet, d’après l’Expansion du 05/sept/2013, le taux d'absentéisme en France a atteint 4,53% en 2012 contre 3,84% l'année précédente. Cela représente 16,6 jours d'absence par an par salarié… mais cela ne concerne en fait que 48% de la population des entreprises privées, donc ces 48% des salariés absents comptabilisent environ une trentaine de jours chacun de perdu pour l’entreprise.

Et 59% des DRH estiment que la hausse du taux d'absentéisme est liée en premier lieu à l'état de santé des salariés : maladies saisonnières, problèmes de santé, fatigues et états de santé psychologiques. En seconde position, arrivent les conditions de travail : l'ergonomie des postes, les ambiances physiques de travail (bruit, température, lumière, odeurs, etc.) et le confort au poste. Puis, ce sont la charge de travail et l'organisation. Cette dimension fait référence à la quantité de choses à faire, aux contraintes temporelles ainsi qu'à la charge mentale de l'activité.

** Dans le même article, ces absences pour maladie, accident de travail, problèmes de trajet ou maladie professionnelle ont représenté un coût direct pour les entreprises du privé de 6,98 milliards d'euros, entre les compléments de salaires versés et le coût de remplacement des salariés absents.

 Ce coût "minimum" ne tient pas compte des coûts pour l'Etat, indique le baromètre. Le rapport de la commission des comptes de la Sécurité sociale datant de juin 2013 fait état d'un montant estimé à 8,77 milliards d'euros d'indemnités journalières versées.

L'addition des deux chiffres porte donc la facture à près de 16 milliards d'euros pour 2012.

 

Ces chiffres permettent de visualiser concrètement qu’il est urgent d’en chercher les causes. Ils sont la manifestation de difficultés physiques, psychologiques et psychosociales rencontrées par les hommes et les femmes qui travaillent.

Il faut donc en comprendre les conséquences et apprendre à identifier les causes  afin de modéliser des risques dits Risques psychosociaux et d'agir sous forme d'Actions concrètes pour une meilleure qualité de vie au travail.

 

Nous avons tout un panel de propositions d'actions éprouvées,

maintenant Trouvons des solutions ensemble...

Lire la suite...

Jeu : Nouvel intitulé pour RPS

 

Lors d'une conférence sur les RPS, j'ai terminé par cette diapositive qui a plu à l'ensemble du public, donc aujourd'hui je la partage, mais surtout je viens d'avoir l'idée d'ouvrir le sigle RPS à votre créativité et de continuer sur ma lancée...

RPS :

- Réflexion Prévenant le Stress

- Rapide Prise de Soin (de moi, des autres, de mon équipe, etc)

- Rionz Pour notre Santé

- Ressources Pour la Santé, de Gérald K.

 

A vous...

 

 

Lire la suite...